Al Pacino, Entretiens avec Lawrence Grobel

Al Pacino, Lawrence Grobel

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Richard

« Aussi surprenant et inattendu que son sujet. Un excellent livre. »
Joyce Carol Oates

Du Parrain à Heat, en passant par Un après-midi de chien, Serpico ou encore Scarface, tout le monde connaît les grands rôles d’Al Pacino. L’homme, en revanche, est toujours resté très secret. Considérant qu’« il vaut mieux s’intéresser à la musique qu’au violoniste », il a toujours été avare d’entretiens, fuyant les médias et la promotion.

Il a ainsi fallu toute la pugnacité et le talent de Lawrence Grobel, l’un des plus grands interviewers américains, pour l’amener à lever le voile sur l’« énigme Al Pacino ». Au fil des années, le journaliste est devenu l’un des amis les plus proches de l’acteur, et c’est grâce à cette complicité qu’Al Pacino a accepté de livrer ces mémoires en forme de conversation. Près de 500 heures d’entretiens, menés entre 1979 et 2007 ont donné naissance à ce livre exceptionnel.

Plus qu’une simple autobiographie, c’est véritablement dans l’intimité d’Al Pacino que nous entrons ici. Le comédien se livre avec une sincérité désarmante et un humour dévastateur, évoquant son enfance difficile, ses rapports avec les femmes, l’argent, la célébrité, l’alcool et ses multiples démons. Il évoque sans concessions les films qu’il a interprétés, ce qui a nourri ses personnages, les séquelles qu’ils lui ont parfois laissées, et nous confie bon nombre d’anecdotes de tournage jusqu’ici totalement inédites.

ISBN : 978-2-35-584003-6 • Format : 22,5 x 28,5 cm • Nombre de pages : 302 • Prix public : 25,35 euros • Mise en vente : 23 octobre 2008 • Interforum : 391 676 / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

La presse en parle

A propos d'Al Pacino, Entretiens avec Lawrence Grobel :

« Al Pacino se confesse pour la première fois. Une somme indispensable. »
La Parisienne

« Un exercice de confession aux airs de papotage entre amis, qui en dit long sur cette figure mythique. »
Elle

Commentaires