Le Livre de la mort

Anonyme

Traduit de l’anglais par Diniz Galhos

Après Le Livre sans nom, L’Œil de la Lune et Le Cimetière du diable, le nouvel opus tant attendu de la saga du Bourbon Kid.

Il est sans doute préférable pour votre bien-être que personne n’inscrive jamais votre nom dans Le Livre de la mort, sans quoi il vous resterait très peu de temps pour formuler vos dernières volontés. Aussi on peut aisément comprendre que celui-ci fasse l’objet de multiples convoitises, en général assez mal intentionnées. Et que quelques contrariétés guettent son actuel détenteur, l’infortuné Sanchez.

Officiellement mort, le Bourbon Kid, le tueur le plus impitoyable que la terre ait jamais portée, devrait, pour sa part, pouvoir aspirer à des jours heureux en compagnie de Beth, son amour de jeunesse enfin retrouvé. Encore faudrait-il que sa nouvelle identité reste secrète, sans quoi ses nombreuses victimes et ses ennemis, plus nombreux encore, pourraient bien s’unir pour élaborer une terrible vengeance. Mais quand Beth est kidnappée et qu’il s’avère être le seul à pouvoir sauver la petite ville de Santa Mondega d’un terrible bain de sang, le Bourbon Kid n’a plus qu’une solution : revenir d’entre les morts. Plus sauvage et impitoyable que jamais.

Vous pensiez ne jamais plus rien pouvoir lire de plus déjanté et jubilatoire que les trois premières aventures du Bourbon Kid ? Vous aviez tort.

 

ISBN : 978-2-35-584126-2 • ISBN numérique : 978-2-35-584139-2 • Format : 14 X 22 cm • Nombre de pages : 456 • Prix public : 21,30 euros • Mise en vente : 26 Avril 2012 • Interforum : 523 696 / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

La presse en parle

À propos du Livre sans nom :

« Livre contaminé par la junk culture, des séries télé aux séries Z, Le Livre sans nom dynamite le genre du roman noir à coups d’humour et de parodie pop. »
Les Inrockuptibles

À propos de L'œil de la lune :

« Un style foisonnant et dopé à l’adrénaline qui agrippe le lecteur jusqu’au terminus. »
Hubert Lizé, Le Parisien

À propos du Cimetière du diable :

« Le cocktail Bourbon Kid bien frappé à base de poudres noires ou blanches, bons mots, mitraillades, intrigues menées à toute berzingue, flics corrompus, sorcières mystiques, hordes de créatures du Mal convergeant vers nos héros, est ici à son sommet. »
Phillipe Manœuvre, Rock & Folk

À propos du Livre de la mort :

« Le Bourbon Kid ne meurt jamais. Un quatrième épisode de l’auteur anonyme qui fait le buzz sur Internet. »
Métro

Commentaires