Les Éléphants

Philippe Durant

Après le succès de La Bande à Gabin, Philippe Durant nous raconte ici les petites histoires du cinéma populaire des années soixante-dix.

Coup de tête, Le Sucre, Le Magnifique, Comment réussir dans la vie quand on est con et pleurnichard, Un éléphant ça trompe énormément, Les Aventures de Rabbi Jacob, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, Comme la lune, L’Emmerdeur, L’aventure c’est l’aventure, Le Grand Blond avec une chaussure noire, Adieu poulet, Buffet froid, Mais où est donc passée la 7e compagnie ?

Les films populaires des années soixante-dix sont dans toutes les mémoires. Sur le modèle de La Bande à Gabin, Philippe Durant retrace la vie quotidienne des tournages, multiplie les anecdotes relatives à des personnages aussi hauts en couleur que Jean Yanne, Jean Rochefort, Pierre Brasseur, Pierre Richard, Bernard Blier, Jean Carmet ou encore Michel Audiard. Des frasques de Patrick Dewaere et Gérard Depardieu sur le plateau des Valseuses aux conséquences sur la production des Bronzés de l’absence d’algues sur les plages de Côte d’Ivoire, en passant par les conversations surréalistes de Lee Marvin et Jean Carmet sur le tournage de Canicule ou l’erreur magistrale d’un producteur qui négligea les tagliatelles aux fruits de mer de Lino Ventura, Philippe Durant multiplie les petites histoires plus réjouissantes les unes que les autres. Il nous convie ainsi à un voyage désopilant dans les cuisines et les coulisses du cinéma, souvent plus animées encore que la plupart des films de cette époque.

 

Historien de cinéma, Philippe Durant est l’auteur de nombreuses biographies (de Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Michel Audiard, etc.) Il a publié chez Sonatine Éditions La Bande à Gabin (2010).

ISBN : 978-2-35584-108-8 • Format : 14 x 22 cm • Nombre de pages : 219 • Prix public : 15,40 euros • Mise en vente : 26 Janvier 2012 • Interforum : 522 081 / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

La presse en parle

À propos des Éléphants :

« Partant de la mort de monstres sacrés tels que Bourvil, Fernandel et Gabin, l’auteur raconte l’émergence d’une nouvelle génération de réalisateurs et de comédiens soudés par l’amitié et le talent. À lire pour mieux goûter encore la 84e diffusion de Nous irons tous au paradis. »
Jérôme Dupuis, L’Express Styles

« Ce livre nostalgique nous fait revivre l’ambiance incroyable de cette époque et se dévore comme un bon gueuleton entre potes. »
À nous Paris

« Philippe Durant nous entraîne dans un monde coloré qui s’agitait à l’écran et plus encore dans les coulisses. Ça fourmille d’anecdotes et de confidences, et c’est vivant comme une comédie. Une chronique savoureuse. »
Ouest France

Commentaires