presse

30 mai 2012

Robert Pobi - L'Invisible

L'Invisible

Robert Pobi

Paru le mercredi 30 mai 2012

A propos de L'invisible :

«Premier roman et déjà partout : Pobi séduit, pis, obsède. Il faut dire que l'atmosphère de son thriller est asphyxiante.»
Le Point

« Avec ce premier roman, Robert Pobi signe un récit hallucinatoire sur le morcellement de l'identité, doublé d'une réflexion sur l'engloutissement des hommes par une fureur qui les submerge. Terrifiant. »
Le Monde des Livres

18 mai 2012

Karen Maitland - Les Âges sombres

Les Âges sombres

Karen Maitland

Paru le vendredi 18 mai 2012

À propos de La Compagnie des menteurs :

« On ne sait pas ce qui nous captive le plus dans ce livre, son authenticité exceptionnelle, son style, ou bien son sens diabolique de l’intrigue et des coups de théâtre. Toujours est-il que, quelle que soit la page à laquelle vous l’ouvrez, vous ne pouvez pas faire autrement que de lire immédiatement celle qui suit. »
The Telegraph

« Il vous sera difficile de vous interrompre dans la lecture de ce roman noir comme la peste qui frappe l’Angleterre en ce XIVe siècle et comme les desseins d’un des personnages au moins de cette “compagnie des menteurs”. (...) Sorcellerie, croyances, foi et mœurs d’un autre temps nous accompagneront longtemps. »
Psychologies

26 avril 2012

Anonyme - Le Livre de la mort

Le Livre de la mort

Anonyme

Paru le jeudi 26 avril 2012

À propos du Livre sans nom :

« Livre contaminé par la junk culture, des séries télé aux séries Z, Le Livre sans nom dynamite le genre du roman noir à coups d’humour et de parodie pop. »
Les Inrockuptibles

À propos de L'œil de la lune :

« Un style foisonnant et dopé à l’adrénaline qui agrippe le lecteur jusqu’au terminus. »
Hubert Lizé, Le Parisien

À propos du Cimetière du diable :

« Le cocktail Bourbon Kid bien frappé à base de poudres noires ou blanches, bons mots, mitraillades, intrigues menées à toute berzingue, flics corrompus, sorcières mystiques, hordes de créatures du Mal convergeant vers nos héros, est ici à son sommet. »
Phillipe Manœuvre, Rock & Folk

À propos du Livre de la mort :

« Le Bourbon Kid ne meurt jamais. Un quatrième épisode de l’auteur anonyme qui fait le buzz sur Internet. »
Métro

19 avril 2012

Christopher Sorrentino - Transes

Transes

Christopher Sorrentino

Paru le jeudi 19 avril 2012

À propos de Transes :

« Un roman tentaculaire, ambitieux, iconoclaste, hors normes : sublime. »
The Los Angeles Times

« Sorrentino partage avec Don DeLillo une oreille absolue quant aux bruissements de la culture américaine. Comme lui, il sait métamorphoser en un vibrant pop art littéraire les mythes et fantasmes américains. »
The New York Times

« Une fresque ample, grouillante, remuante, un tableau postmoderne formidablement précis et trivial de l'Amérique au seuil du XXe siècle. La vision personnelle de Sorrentino sur cette époque se dessine au fil de pages truffées de références à la culture populaire et politique américaines, au fil de chapitres savamment montés, de dialogues toujours convaincants. Une vision exempte de toute complaisance idolâtre ou même romantique, mais aussi de tout cynisme - discrètement ironique, forcément désenchantée, lucide avant tout. »
Nathalie Crom, Télérama

« En s’inspirant de l’histoire de Patty Hearst, Sorrentino livre un roman documenté et érudit, et pourtant totalement romanesque. Transes fait penser à Libra de Don Delillo. »
Laurent Boscq, Rolling Stone